CSS Menu Css3Menu.com

 
     
 

L E S   S T A F F S    T E C H N I Q U E S

 

 

L'équipe nationale algérienne de football a connu le  "privilège " (sans doute unique au  monde) de changer 63  fois d'entraîneur entre 1963 et 2018. Beaucoup sont partis puis ont été rappelés.

Dans ce domaine précis, la palme appartient incontestablement à Hamid  ZOUBA qui, seul ou accompagné, a assumé  à 8 reprises la responsabilité de la sélection. Il est suivi par Abdelhamid KERMALI ( 5 fois) . D'autres y ont goûté 4 fois (Rabah SAADANE , S. KHABATOU, R. MADJER) 3 fois  tels Mahieddine KHALEF , Ali Meziane  IGHIL ou bien 2  fois comme Abderrahmane IBRIR , Smaïl KHABATOU , Saïd AMARA , Rachid MEKHLOUFI, Evgueni ROGOV, Ali FERGANI, Abderrahmane MEHDAOUI et Abdelghani  DJADAOUI.

Fin Décembre 2017 , c'est  R . MEKHLOUFI  qui détient le record de durée d'une seule traite et ce, pendant 46 mois, suivi par V. HALILHODZIC (36) et R. SAADANE (33) puis L. LEDUC (25), C. Gourcuff (20). Dans le cas de figure ( plusieurs tranches, seul ou accompagné ), c’est R.SAADANE qui a le plus duré ( 64 mois ) suivi de  R. MEKHLOUFI (54), A.M. IGHIL (38),A. MEHDAOUI (35),H. Zouba (34) A.KERMALI (25) et enfin E.ROGOV, A. FERGANI (19 mois chacun). Des  missions et intérims à durée réduite ont été exercés. Le plus court assurément fut celui de Milovan CIRIC  ( 8 jours ) . Sans omettre de noter le cas tout aussi unique de R. MADJER : engagé en Juillet 1999, il est  « remercié » en Octobre de la même année sans même avoir commencé à travailler..

Janvier-Février 1963 :   Kader FIROUD   :   2  matches
Juillet 1963 :   Abderrahmane  IBRIR  et  Smaïl  KHABATOU  :   2  matches
Octobre 1963  à  Juin 1964 :  S. KHABATOU  :  9  mois
Octobre 1964  à  Juillet 1965 :  A. IBRIR  :  10  mois
Novembre 1965  à  Mars 1966 :  S. KHABATOU  :  5  mois
Novembre 1966  à  Décembre 1968  :  Lucien  LEDUC :  25  mois
Mars 1969 :  Saïd AMARA  :  2  matches
Septembre  à  Décembre 1969  : Hamid ZOUBA  et  Abelaziz  BENTIFOUR :   4  mois
Décembre 1970  à  Mars 1971  : H. ZOUBA :   4  mois
Avril 1971 :  H. ZOUBA et  A. IBRIR  :  1 match
Novembre 1971  à  Juillet 1972  :   Rachid  MEKHLOUFI   :   8  mois
Août 1972  à  Février 1973  :  Mohammed  EL  KENZ  et  Abdelhamid SELLAL :  7  mois
Mars  à  Décembre 1973 : S. AMARA  : 9  mois
Décembre 1973  à  Juin 1975  : Dumitru MACRI   :   18  mois
Juin 1975  à  Avril 1979  :  R. MEKHLOUFI :  46  mois

Mai   à  Juillet 1979  : Mahieddine KHALEF :  3  mois
Juillet 1979  à  Octobre  1980  :  M. KHALEF  et  Zradvko RAYKOV  :  15  mois
Octobre 1980  à  Mai 1981  :  Z. RAYKOV :  8  mois
24.5.1981 au 1.6.1981  :  Milovan CIRIC  et  Abdelkader  BAHMANE  :  8  jours
Juillet 1981  à  Février 1982 :  Evgueni  ROGOV et  Mohammed  MAOUCHE  :  8  mois
Février  à  Juillet 1982 :  M. KHALEF :  6  mois
Septembre 1982  à  Novembre 1983 :  H. ZOUBA :  14  mois
Décembre 1983  au 8  Janvier 1984 :  H. ZOUBA  et  S. KHABATOU :  60 jours
9 Janvier 1984  au  26 Novembre 1984 :  M. KHALEF ( S. KHABATOU ) :  11  mois
27 Novembre 1984  à  Juin 1986 :  Rabah  SAADANE :  19  mois
Juillet à Septembre 1986 :  BOUZID  et  Ahmed  ZITOUN : 60 jours
Septembre 1986  à  Avril 1988 :  E. ROGOV :  19  mois
Juillet 1988  à  Octobre 1989 :  Kamel LEMOUI :  15  mois
Octobre 1989  à  Avril 1990 :  Abdelhamid  KERMALI  ( A. FERGANI – N. SAADI )  : 6  mois
Octobre 1990  à  Novembre 1991 :  A. KERMALI  ( A. MAATALLAH )  :  13  mois
Novembre 1991  à  Janvier 1992 :  A. KERMALI  ( M. AKSOUH ) : 60 jours

Février 1992  à  Octobre 1993  :  Ali Meziane IGHIL et  Abderrahmane  MEHDAOUI :  20  mois
Décembre 1993  à  Juin 1995 :  Rabah  MADJER   ( T. BENSAOULA ) :  18  mois
Juin 1995  à  Juin 1996 :  Ali  FERGANI :   12  mois
10 Septembre 1996  au  6 Octobre 1996 : H. ZOUBA, A. KERMALI, Mohammed  HENKOUCHE : Intérim de 28 jours
Novembre 1996  à  Février 1998 : A. MEHDAOUI :   15  mois
Mars 1998 à Août 1998 :  Marcel PIGULEA & A.M. IGHIL :   5 mois
Août 1998  à  Janvier 1999 : A.M. IGHIL :   5  mois
Février 1999  à  Mars 1999 :  R. SAADANE : 1 match  et  Boualem   CHAREF : 2 matches :  30 jours
Juillet 1999  à  Octobre 1999 :  R. MADJER :  Démis sans avoir commencé à travailler
Octobre 1999  à  Novembre 1999 :  Boualem  CHAREF :   30 jours
Novembre 1999  à  Avril 2000 :  Nacer SANDJAK,  Abdelghani DJADAOUI,  Saïd  HAMIMI :  5  mois
Mai 2000  à  Mars 2001 :  A. DJADAOUI :  10  mois
Mars 2001  à  Juin 2001 :  H. ZOUBA  et  A. KERMALI :  Intérim de 90 jours
Juin 2001  à  Juillet 2001 :  H. ZOUBA :   Intérim de 30 jours
Juillet 2001  à  Mai 2002 :  R. MADJER :  10  mois                                                                                                                                                       

 Mai 2002 à Janvier 2003  :  H. ZOUBA  ( DEN ) : Intérim  de 8  mois
 Février à Juillet 2003  :  G. LEEKENS :   6 mois
 Juillet 2003 à Avril 2004  :  R. SAADANE ( DTN )  plus  B. CHAREF et  R. CHERRADI :  9  mois
 Avril à Septembre 2004  :  R. WASEIGE :  5  mois
 Septembre 2004 à Juin 2005  :  A. FERGANI :  9  mois
 Juin 2005 à Février 2006  :  A.M . IGHIL  ( L. BELLOUMI ) :  Intérim de  8  mois
 Mai 2006 à Octobre 2007  :  J.M . CAVALLI   ( M. HEDDANE ) : 17  mois

Octobre 2007 à Juillet 2010  :    R. SAADANE  ( Z. DJELLOUL ) : 33 mois
   18 Juillet au 4.9.2010  : R. SAADANE   reconduit jusque 2012 , démissionne le  4 . 9 . 2010  :  2 mois
     4.9.2010 au 5.6.2011 :   A. BENCHIKHA  ( M. CHAÏB  -  A. KAOUA ) , démissionne le 5.6.2011 :  8 mois
     1.7.2011 au 30.6.2014  :  V. HALILHODZIC  ( N. KOURICHI - A. KAOUA  puis Abd .TASFAOUT ) 36 mois
     1.8.2014 au 3.4.2016  :   Ch. GOURCUFF  ( Nabil  NEGHIZ et Yazid MANSOURI  )  : 19  mois
     3.4.2016 au 25.6.2016  :    Intérim assuré par Nabil NEGHIZ : 52 jours
     1.8.2016 au 11.10.2016  :   Milovan RAJEVAC  ( Kristjan CVIJETIC  et  N. NEGHIZ  ) : 2 mois et 10 jours
     28.10.2016  au 24.1.2017   :   G. LEEKENS ( Patrick De WILDE - N. NEGHIZ – Y. MANSOURI ) 2 mois et 25 jours

     13.4.2017 au 18.10.2017    :  Lucas ALCARAZ  ( Jesus CANADAS – Miguel CAMPOS) 6 mois et 5 jours
     19.10.2017 au 24.6.2018    :  R. MADJER ( Djamal MENAD – A.M. IGHIL)  8 mois et 5 jours
       2. 8. 2018 au                     :  Dj. BELMADI  ( S. ROMANO - A. DELLAL - A. BOURAS )
    
 Ce sont donc en fait 42  personnes, seules ou accompagnées, dont 13  non algériens, qui ont  assumé  à 64 reprises  la
 responsabilité  de la sélection nationale algérienne de football.

Pour ces entraîneurs, nous l’avons vu,  la durée d’exercice a varié entre 8 jours et 46 mois. Nous sommes loin des 139 matches  de Walter Winterbottom lors des 16 années passées à la tête de l’équipe d’Angleterre et aussi loin des 21 années cumulées de Sepp Herberger, à la tête de l’Allemagne d’abord, de la RFA ensuite.

        

Entre le 6 Janvier 1963 et le 12 Octobre 2018 , ces techniciens ont utilisé les services de 631 joueurs :

  57 gardiens de but ; 205 défenseurs ; 143 milieux de terrain ; 226 attaquants

Parmi eux, 205 ont été en mesure d’inscrire au moins un but (32 , 32 %)  et 123  n’ont joué qu’un seul match

 

A ce jour, aucun des 57 gardiens de but n’a marqué. Ce n’est pas leur rôle et aucun ne s’est senti émule du brésilien Rogerio CENI  ( né en 1973, 1257 matches avec le club de Sao Paulo , 131 buts , tous sur coup franc ou pénalty, aucun en 17 sélections ) ni du paraguayen José Luis CHILAVERT (67 buts dont 8 en 74 sélections).
Sur les 205 défenseurs sélectionnés 44 ont pu inscrire des buts, (21, 46 %) les plus efficaces étant  M. Guendouz  et A. Yahia ( 6 buts chacun )
De leur côté, 55 milieux de terrain sur 143 ont marqué. Un pourcentage de 38 , 46 %
Sur les 226 attaquants utilisés 107 ont pu envoyer le ballon dans les filets adverses. Un pourcentage de 47 ,  24 % .

L E U R S   R E S U L T A T S

 

Quel  a été le bilan de chacun de ces techniciens et quel fut leur pourcentage de réussite ?
Il n'a pas été tenu compte, dans ce bilan, des 4  premiers matches de la sélection dirigée alors par Kader FIROUD puis par la paire IBRIR- KHABATOU,  ni des brefs passages de M. CIRIC , du duo  ZITOUN – BOUZID ou encore de M. RAJEVAC.
Certains résultats ont pu être comptabilisés à plusieurs reprises dans le cas où des entraîneurs ont assumé la responsabilité  ensemble puis seuls ( ou  vice versa )  Ex: IBRIR -KHABATOU.  Le regretté Abdelaziz BENTIFOUR ( 4 matches) ne figure pas dans cette liste, ses résultats se confondant avec ceux de Hamid ZOUBA.

Le tableau qui suit indique, de gauche à droite,  le nombre de mois passés à la tête de la sélection, le nombre de matches dirigés, les victoires, les matches nuls, les défaites, les buts marqués, les buts encaissés enfin le taux de réussite. Pour les entraîneurs ayant exercé plus d’une fois, les résultats sont cumulés.

                        Les performances sont classées par ordre décroissant du taux de réussite.

                                                      Mois      J          V         N         D            Bp          Bc           Réussite

E . ROGOV                                     27         22        12         7         3             33          15            70 , 45 %

C . GOURCUFF                              19        21        13         3          5             40          21             69, 04 %

V . HALILHODZIC                            36        30        18         5          7             52          27             68, 33 %

A. FERGANI                                    21        19        10         4          5              25         14             63 ,15 %

A. KERMALI                                    29         40        20        10       10             62          38            62 , 50 %

                                                   --------------------------------------------------------------------------------------------------

                                                    Mois       J          V           N          D           Bp          Bc            Réussite

Z. RAYKOV                           :        18        26        12          7           7           45           32             59 , 61 %

R . MEKHLOUFI                    :         54        57        29          9         19           74           59             58, 77 %

EL KENZ - SELLAL              :           7          6          3          1           2             9            11             58, 33 %

S . AMARA                            :          6         12         5           4           3            25            7             58, 33 %

K . LEMOUI                           :         15        18         7           7           4            22          11             58, 33 %

M. KHALEF                           :         30        39       17         11         11            59          48             57 , 69 %

A. DJADAOUI                         :       10         12          4          5            3            20          17             54,16%

R. SAADANE                         :       64        72         28        21          23            87           73             53 , 47 %

A.M. IGHIL                             :       38        29          9         12           8             36           28             51 , 72 %

H. ZOUBA                                      37        31         13          6          12            50           41             51 , 61 %

A. MEHDAOUI                       :       35        38         13         13         12             42          33              51 ,31 %

                                                  --------------------------------------------------------------------------------------------

                                                   Mois      J            V         N          D            Bp           Bc          Réussite

A . IBRIR                                 :     15        15           5         5           5            15            15               50 %

L. LEDUC                              :       25        19           7          5            7            28           26              50 %

N . SANDJAK                         :        4          7            2          3            2             7             5               50 %

M. PIGULEA                          :         5          4           2            0           2            7             5                50 %

                                                   ---------------------------------------------------------------------------------------------

                                                   Mois        J           V         N          D            Bp          Bc          Réussite

G. LEEKENS                                  9          11          3          4           4             15           16            45, 45 %       

R . MADJER                         :       36          24          7          7          10            28           29            43, 75 %

J.M.  CAVALLI                     :        17          12          4           2            6           13           17            41, 66%

L. ALCARAZ                       :          5            5           2           -            3            4             7             40%

                                                   -------------------------------------------------------------------------------------------

A.BENCHIKHA                     :          8            4          1           1             2            1            6             37, 5 %

S . KHABATOU                    :        14           13          1           7            5            8          12             34, 61 %

                                                 --------------------------------------------------------------------------------------------

R. WASEIGE                        :          5            7           -            4            3            4            9             20, 35 %

D.  MACRI                             :        16           11          -            3            8           6            19           13, 63 %

                                                ----------------------------------------------------------------------------------------------

 

COMMENTAIRES

Le taux de réussite varie donc de 70,45 % pour E. ROGOV  ( 22 matches, 12 victoires, 7 nuls et 3 défaites en 22 mois et deux phases), à 13,63% pour D. MACRI ( 11 matches : 0 victoire ,3 nuls et 8 défaites en 16 mois ).

A ce jour, Décembre 2017, c’est  R. SAADANE qui, a dirigé le plus grand nombre de matches (72).Il est suivi par  R. MEKHLOUFI (57), A. MEHDAOUI (38 seul ou accompagné), A.M. IGHIL (29 seul ou accompagné) , A. KERMALI  (24) et  H. ZOUBA (23 seul ou accompagné).

Ce classement ne peut être qu'indicatif, tant il est vrai que plus l'on joue et plus grand est le risque de perdre et aussi les chances de gagner sont plus  réelles.  Rachid MEKHLOUFI et  Rabah SAADANE ont, par exemple, dirigé plus d’un match  par mois. D’autre part il n’y a aucune commune mesure entre remporter une compétition officielle internationale, qualifier son équipe pour une phase finale de Coupe d’Afrique ou de Coupe du Monde et le fait de gagner des rencontres sans véritable enjeu.

D'autres remarques peuvent être faites : qui blâmer, qui glorifier lorsqu'un duo, voire un trio a eu la charge de la sélection? Des responsables techniques ont parfois quitté  ( ou ont été remerciés ) au milieu du gué et quelqu’un d'autre est venu terminer le travail et parfois cueillir les lauriers.

Ainsi, les qualifications  pour le Mundial en Espagne et la  CAN  en Libye (1982) ont  débuté avec la paire KHALEF-RAYKOV, avec RAJKOV seul,  pour se poursuivre avec le tandem ROGOV – MAOUCHE, ces deux derniers n’ayant pourtant pas eu le bonheur de diriger la sélection lors des 2 phases finales citées ici.
Rabah SAADANE, en revanche, a, lui, eu la chance de pouvoir aller au bout en 1985-86 et 2009-10.

Et en parlant de continuité, nul ne peut nier que le gros de la troupe des années 80 avait été lancé dans le bain, à la fleur de l'âge,  par Rachid MEKHLOUFI. L'expérience aidant, les fruits ont mûri et la troupe s’est épanouie  un peu plus tard.
Pour conclure, l'on peut dire que la génération de garçons à la fois doués et talentueux tels ASSAD , BELLOUMI , BENCHEIKH , FERGANI , MADJER  et  MERZEKANE , sans omettre leurs autres camarades, n’a pas souffert outre mesure de l'incroyable valse d'entraîneurs  ( 9 changements entre 1979 et 1986 ) qu’elle a  dû subir . C'était souvenons-nous l'époque de la meilleure réussite de notre sélection nationale de football. De même, on peut affirmer  que c’est  la stabilité qui a sans doute permis à  R. SAADANE et V. HALILHODZIC de mener  à bien leur campagne en 2007- 2010 et 2011 - 2014 ….Tout est finalement assez relatif.

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Retour Suivant
 
 

 

 
Copyright © 2012 carfootal.dz! Tous droits réservés.